Avec l'Insecterie, c'est garanti! 40 jours de garantie après la réception de vos insectes! Insectes en pleine forme assuré!

Pourquoi élever des coléoptères ?

novembre 20, 2018

Pourquoi élever des coléoptères ?

L’élevage de coléoptère, c’est quelque chose qui est vraiment super intéressant et qui comporte beaucoup d’avantages. Des points positifs, des choses qui sont vraiment sympas, mais qui comporte aussi quelques désavantages.

Il est important de connaître ces points négatifs avant de vouloir se lancer dans l’élevage de coléoptères.

 

Les avantages :

 

1er avantage : La diversité des coléoptères

 

Il y a une très grande diversité des espèces de coléoptères. Tant au niveau des formes, des couleurs, du comportement du mode de vie, du milieu de vie.

En effet, l’ordre des coléoptères est l’ordre des insectes qui est le plus diversifié.

On peut retrouver plus de 360 000 espèces de coléoptères décrites. C’est-à-dire qu’il y en a encore beaucoup qui n’ont pas encore été découvertes et décrites.

C’est donc énorme et il faut savoir que cela représente 40 % de toutes les espèces d’insectes.

40 % des insectes sont donc des coléoptères.

La diversité permet d’en trouver pour tous les goûts. Que vous aimiez les chasseurs ou les coléoptères colorés, petits, grands, il y a vraiment de tout et c’est ce qui est vraiment génial avec les coléoptères.

 

Le 2eavantage : la facilité d’entretien.

 

L’élevage de coléoptères ne demande pas énormément d’entretien.

Il n’y a pas de routine stricte à respecter.

 

1er point : l’alimentation

 

Au niveau de l’alimentation, la plupart des coléoptères élevés en captivité (cétoines, dynastes, lucanes) se nourrissent de bettles jelly.

Les bettles jelly sont des petites gelées aux fruits ou aux protéines pour tout ce qui est dynastes et cétoines. Il y a plusieurs goûts.

Elles sont disponibles à la vente sur notre site.

C’est très facile à utiliser. Il suffit d’ouvrir le paquet, et de la poser dans la boîte où se trouve le coléoptère et d’attendre que le coléoptère la finisse. Une fois fini, vous pouvez en remettre une autre.

On peut facilement tenir une semaine, même plus avec une Bettle Jelly.

Donc, ça ne demande pas vraiment d’entretien. Il n’y a qu’à poser les Bettle Jelly et attendre qu’elles les aient finies pour en remettre d’autres.

Si vous avez un groupe avec plusieurs coléoptères présents dans un grand groupe de cétoines, par exemple, et qu’elles mangent beaucoup vous pouvez en mettre plusieurs à la fois.

 

Le 2e point : l’humidité

 

Pour la plupart des espèces, il ne faudra pas vaporiser plus d’une ou deux fois par semaine.

Ce qui est largement raisonnable. Il y a des moyens de réduire le nombre de vaporisations en créant, par exemple, des boîtes avec une aération réduite.

Attention, une bonne aération, c’est important, puisqu’il faut oxygéner la boîte. Mais il faut éviter de faire de trop grandes aérations. Ce n’est pas l’idéal pour l’élevage de coléoptères, puisque ça ne va pas du tout retenir l’humidité dans leur boîte.

Il est recommandé de faire des trous assez petits pour pouvoir garder l’humidité le plus possible.

Grâce à ça, on va pouvoir se contenter de vaporiser une fois par semaine, et ça suffit amplement pour garder la boîte humide pendant un petit moment.

Donc, l’élevage des coléoptères ne demande pas énormément d’entretien. Si vous êtes quelqu’un qui n’a pas beaucoup de temps, eh bien l’élevage de coléoptères est celui qui vous convient.

 

Le 3e point : La place

 

C’est un élevage qui, contrairement à d’autres, ne demande pas de terrariums ou aquariums qui prennent beaucoup d’espace.

Les coléoptères ne demandent pas énormément de place. On peut leur faire des grands bacs, mais ce n’est pas forcément nécessaire.

On peut se débrouiller avec des boîtes plus ou moins petites, ce qui veut dire qu’on peut facilement en élever dans des appartements ou même dans une chambre.

 

Le 4e point : La communauté des éleveurs de coléoptères

 

Ils sont très présents et disponibles pour aider et donner des conseils, que ce soit au niveau de l’élevage, du transport, de la livraison, etc.

Les bourses, aussi, permettent de rencontrer les éleveurs qui répondent aux questions et donnent des conseils.

C’est donc une communauté vraiment très sympathique et accueillante.

 

Le 5e point : Le budget

 

Selon l’espèce, le budget peut être soit très élevé ou très bas. C’est en fonction de ce que vous voulez élever comme espèce. Certaines espèces peuvent être plutôt chères, quand d’autres seront vraiment bon marché.

Vous pouvez trouver des substrats bon marché ou le faire vous-même. Donc, l’élevage de coléoptères n’est pas des plus chers.

 

Les points négatifs :

 

1er inconvénient : le stade larvaire.

 

Ce stade larvaire peut durer plusieurs années chez certains coléoptères, mais il peut aussi durer moins longtemps.

Cela étant dit, il est important de savoir que ce stade larvaire peut être très long.

Pendant le stade larvaire, vous avez besoin d’un bac, avec du substrat, de la terre.

Il y a très peu d’activité pendant cette phase qui peut durer longtemps.

 

La personne qui se lance dans l’élevage de coléoptères sans savoir que le stade larvaire peut parfois durer 1 an risque d’être vite découragée et renoncer.

C’est pourquoi il est vivement conseillé de se renseigner sur l’espèce que l’on souhaite élever, afin de connaître la durée du stade larvaire.

Car, pendant ce stade, il y a tout de même des choses à faire, comme vérifier la propreté et l’humidité du substrat.

Il y a donc une longue période d’observation à prévoir, sans grande activité.

 

2einconvénient : les petites mouches

 

L’élevage de coléoptères, généralement, ramène des petites mouches. Cela peut être un peu gênant, mais il y a des moyens de s’en débarrasser.

C’est toujours bon à savoir avant de se lancer.

Pour conclure, sachez que le moment où vous verrez votre larve devenir une coque puis de magnifiques coléoptères sortir des coques, est magique.

Maintenant que vous avez toutes ces informations, il est temps de vous lancer.

 

Rendez-vous sur l’Insecterie, www.linsecterie.com pour découvrir la grande variété de coléoptèresphasmes et mantes que nous proposons à la vente.

 √

 




Laisser un commentaire


Voir l'article entier

Que faire pendant le confinement ?
Que faire pendant le confinement ?

avril 16, 2020 1 Commentaire

Que faire pendant le confinement ? Linsecterie.com vous donne des astuces ^^

Voir l'article entier

Expédition des insectes
Expédition des insectes

avril 16, 2020

Comment sont expédiés mes insectes ?

Voir l'article entier

Le kit bouturage plantes carnivores
Le kit bouturage plantes carnivores

avril 16, 2020

Le kit bouturage plantes carnivores, ça fonctionne comment ?

Voir l'article entier