La fourmi Messor barbarus

La fourmi Messor barbarus

Les fourmis sont parmi les insectes les plus fascinants ! Pourquoi ? Car les fourmis forment une communauté unie, inséparable et autonome ! Vous souhaitez observer le développement et l’organisation d’une colonie de fourmis ? Cet article est fait pour vous car nous allons étudier la fiche d’élevage d’une espèce idéale pour commencer : la messor barbarus.

Cette espèce est originaire du pourtour méditerranéen et se trouve notamment en France, c’est pourquoi il sera particulièrement aisé de reproduire son mode de vie en captivité !

 

Les messors sont des fourmis relativement grandes et nécessitent donc un nid adapté, avec des salles spacieuses et profondes. Le nid est à adapter en fonction de la taille de votre colonie, attention à ne pas fournir un nid trop grand lorsqu’il n’y a que quelques ouvrières! Dans la nature, les fourmis vivent extrêmement serrées et agrandissent le nid uniquement lorsque celui-ci est complet. Si le nid ne peut pas être agrandis, alors la reine arrête de pondre jusqu'à des ouvrières meurent et libèrent de la place. Une colonie de messor peut facilement atteindre les dizaines de milliers d’individus en quelques années, il faut donc veiller à leur fournir un espace suffisant pour pouvoir se développer correctement.

 

Le nid doit être complété d’une “aire de chasse”, c’est à dire un espace où les fourmis ne vivent pas mais recherche de la nourriture. Cette zone est essentielle au bon fonctionnement d’une fourmilière car les fourmis sont en constante évolution et sont à la recherche sans arrêt de nourriture.

 

Les messor barbarus sont habitués à un climat méditerranéen, elles ne nécessitent donc pas beaucoup d'humidité (la réserve d’eau sera remplie toutes les semaines/deux semaines) en fonction des nids. Attention, ne nourrissez pas votre reine avant qu’elle ait ses premières ouvrières et ne surchargez pas votre nid en nourriture lorsque votre colonie n’est qu’une fondation! Une température de 26 degrés sera très appréciée de vos petites protégées la journée avec une baisse de température de quelques degrés la nuit.

 

Les Messor barbarus ne nécessite pas de diapause(période hivernale durant laquelle la fondation est maintenue, sans nourriture, ni eau, à une température de quelques degrés seulement). En revanche, lorsque la colonie est bien développée, un repos hivernal peut être salutaire pour la reine et permettre une bonne croissance de la fourmilière au printemps !

 

Cette espèce est granivore et va se nourrir de graines (ainsi que de protéine carné en faible quantité) que les fourmis transformeront en pain à fourmis !

Attention aux acariens qui sont les principaux ennemis dans le maintien de messor barbarus en captivité, pour les éviter, ne maintenez pas le nid trop humide et congelez toute la nourriture donnée 48h.

 

Vous voilà prêt à vous lancer avec votre première fondation ! Une question ? Un conseil ? N’hésitez pas à nous contacter sur Linsecterie.com

 


1 commentaire


  • Mathieu-Daudé

    Bonjour, on a offert une colonie à ma fille il y a six mois. Je n’avais pas prévu cela et sûrement mal renseignée pour m’en occuper… La reine est morte ce matin, dans l’aire de chasse. Les ouvrières rapportent dans le nid (un petit espace en hauteur avec sable, relié par un tuyau à l’aire) les oeufs qu’elles avaient apporté dans l’aire de chasse (dans le tube dans lequel elles ont été livrées, que j’ai laissé car elles le fréquentent souvent). Je ne leur donnais que des graines faute d’information (elles n’ont jamais touché au sirop de protéine livré avec). Y a-t-il quelque chose à faire pour sauver la colonie en l’absence de reine ? Racheter une reine ? Merci !


Laissez un commentaire